Logo ARS


Coqueluche

La maladie

La coqueluche est une maladie bactérienne qui se manifeste par des quintes de toux violentes et nombreuses, surtout nocturnes ; cette toux provoque parfois des vomissements, et laisse le malade très essoufflé. Il n’y a pas d’éruption, et peu ou pas de fièvre. Si la maladie n’est pas traitée à son début, la toux peut persister plusieurs semaines (mais le malade n’est plus contagieux après 3 semaines de toux, même sans traitement antibiotique).

Contagiosité

La maladie est très contagieuse. Cette contagiosité, présente dès le début de la toux, est maximum pendant 10 jours et peut durer 3 semaines en l’absence de traitement. Un traitement antibiotique adapté réduit la période contagieuse à  5 jours (voire 3 jours) après le début du traitement.

Confirmation du diagnostic - laboratoire

Une confirmation biologique peut être nécessaire s’il n’y a pas de cas de coqueluche dans l’entourage. Les examens biologiques ne sont pratiqués que si le dernier rappel de vaccination date de plus de 3 ans et si la toux dure depuis moins de 3 semaines.

La prise de sang (sérologie) n’est pas suffisamment fiable et ne doit plus être pratiquée (elle n’est d’ailleurs plus remboursée). Le seul prélèvement à réaliser est un prélèvement de mucus nasal, par aspiration ou écouvillonnage, qui sera traité par méthode de biologie moléculaire (PCR) ; cet examen est pris en charge par l’Assurance maladie.

Personnes fragiles de l’entourage

Sont considérés comme fragiles les nourrissons incomplètement vaccinés et les personnes immunodéprimées ou souffrant de maladies respiratoires chroniques ainsi que les femmes enceintes, n’ayant pas reçu de vaccin dans les cinq dernières années.

Les personnes fragiles dans l’entourage d’un cas confirmé de coqueluche doivent consulter leur médecin pour un éventuel traitement antibiotique.

Vaccination

Les injections sont pratiquées aux âges de 2, 4 et 11 mois avec des rappels à 6 ans,  entre 11 et 13 ans puis une fois à l'âge adulte si un nouveau né est attendu dans l'entourage. La vaccination anti coquelucheuse est recommandée aux professionnels de santé dans leur ensemble (y compris en établissements pour personnes âgées) et aux professionnels de la petite enfance.